Historique

Terrats, Terre de légende.

   Dans le sud de la France, à Terrats au milieu des Aspres une légende veut qu'il y ait eu dans des temps très anciens,
alors que Barcelone n'était qu'un pré, à proximité du torrent la Canterrane, une cité nommée Mirmanda.
Mirmanda aurait été le domaine des fées (les encantades) avant d'être détruite par une brutale montée des eaux de la Méditérranée.

   Invisible au commun des mortels, cette citée n'aurait été vue que par de rares bergers, dont certains auraient été appréciés des fées et seraient devenus très riches. Personne ne connaît l'origine de cette légende qui montre la richesse de l'imaginaire Catalan.
La plus ancienne mention connue du village de Terrats, sous la forme "Terrenum", date de juillet de l'an 844. Ce jour là Argila, fils du Comte de Barcelone, vendit à son propre fils,
Bérà, deux propriétés avec leurs dépendances. L'une se nommait Furchas (aujourd'hui village de Fourques) et L'autre Terrenum.

  Un siècle plus tard, en l'an 960, ce nom fut transformé en Terradas devenant peu après Terrats.

Les Terrassous sont les habitants de Terrats, c’est sous cette dénomination que se sont regroupées les Caves de Thuir, de Fourques et de Terrats.

Depuis 1932 nos vignerons s’acharnent sur ces collines hostiles, ils sont aujourd’hui 70 à cultiver 800 ha et leur volonté est toujours accrochée à ces cailloux.